Accéder au contenu principal

The Revolution of Ivy de Amy ENGEL

Ouiiiiiiiii ! Enfin le deuxième tome. C'est une courte chronique, mais je ne souhaite pas trop en dévoiler. Je vous laisse découvrir la quatrième de couverture. 



Née pour trahir et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?
J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre. 

Deuxième tome d'un roman fabuleux. Je l'ai lu dans le cadre du week end à 1000, commencé le vendredi soir et fini le samedi avant midi ! Il est simplement génial ! Peut être même mieux que le premier. C'est de la folie pure ! 
J'ai adoré retrouver Ivy, même si dés les premières pages, j'ai eu la folle envie d'aller à la dernière page pour tout savoir. 
Ivy a évolué et les épreuves de la vie l'on forgé. Elle devient plus indépendante. Bishop est lui aussi bien différent du premier tome. Il devient mature et tout au long du roman il grandit pour finalement être un véritable homme. 
Le roman est vraiment basé sur la nouvelle vie d'Ivy, elle apprend à aimer sans détour, à ne plus mentir, à avoir son propre avis. J'ai beaucoup aimé voir le changement qui s'opère en elle. L'auteure nous montre, avec une grande perfection, l'entrée dans l'âge adulte d'Ivy et les questions qui vont avec. 
On rencontre également deux nouveaux personnages qui sont réellement attachant et qui apporte une nouvelle touche à l'histoire. Au départ on ne sait pas quoi penser d'eux lorsque nous les croisons, dans le roman, pour la première fois (d'ou le fait que je n'en dit pas plus, pour ne pas gâcher la surprise !) mais finalement ils deviennent essentiel à Ivy.
Retrouver le monde distopique de Westfall est vraiment génial. Je ne m'attendais pas un tel roman. Il n'est absolument pas comme je l'imaginais et pourtant il est remarquable. 
J'ai réellement été surprise par la tournure des événements. C'est un final, beau, émouvant, tendre et génial. Si vous avez lu le premier, vous adorerez certainement la suite ! 


Lien vers la chronique du tome un : http://hopeandbooks.blogspot.fr/2015/10/the-book-of-ivy-de-amy-engel.html

Commentaires

  1. Nous avis se rejoignent sur ce tome 2! J'ai ADORE! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha super ! Je ne savais pas trop comment ne pas trop en dire ;)

      Supprimer
  2. Justement le tome 1 est dans ma Wishlist ! J'ai tellement hâte de le commencer avec tout le bien que j'entends ! :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré cette saga bien que j'ai trouvé ce tome un peu décevant par rapport au coup de coeur que j'ai eu pour le tome 1!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…

A la place du cœur de Arnaud Cathrine

Ce roman est particulier, autant vous le dire tout de suite. Avant de commencer j'aimerais seulement dire merci à l'auteur. Merci d'avoir écrit ce roman. Parce qu'il faut écrire ce que l'on traverse, même si c'est au travers d'un roman et de personnages fictifs.  






Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de…