Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2018

Ces jours qui disparaissent - Timothé LeBoucher

Il est rare que je vous parle de BD, mais pour ce retour de vacances et pendants que d'autres se prélassent en bord de mer ou crapahutent dans les montagnes, d'autres sont au travail. Et c'est une lecture qu'il est impossible de lâcher, amateur de bande dessinée ou non, celle ci est un véritable roman graphique qui nous laisse pleins de questions. L'auteur que j'ai pu rencontrer lors du salon de Limoges est vraiment très gentil, dans la folie du salon il a quand même pris le temps de me demander si je voulais être libraire et ce que je faisais dans ma vie. C'est en plus de ça un plaisir pour les yeux (oupssss).



On découvre Lubin Maréchal, blond, les cheveux long, beau et athlétique. Équilibriste et caissier à ses heures perdues, il fait une chute lors d'une représentation et le lendemain, il ne se réveil pas et loupe un premier jour de sa vie. Puis petit à petit, Lubin comprend qu'il ne s'agit pas simplement de réveils loupés, non, tout les deux…

Grand Frère - Mahir Guven

Me voilà de retour sur le blog après un bon mois sans vous écrire quoi que ce soit. Mais parfois, je crois qu'il faut savoir lever le pied et prendre le temps pour soi. J'ai commencé le premier juillet mon stage dans la librairie tartinerie de Uzerche, La Petite Marchande d'Hisoires. C'est un endroit parfais pour découvrir notre jolie région du Limousin, mais aussi pour vous arrêter découvrir les livres que nous avons en rayon et écouter les conseils de Mathilde et Nathalie, deux fabuleuses libraires.

Aujourd'hui je vais vous parler avant tout d'un chouette roman que vous avez surement pu découvrir dans les journaux ces derniers mois, puisqu'il s'agit du Prix Goncourt du premier roman. Grand Frère, le fabuleux roman choc de Mahir Guven. J'ai eu la chance de rencontrer l'auteur deux fois. La première lors du salon du livre de Limoges, il avait obtenu le prix Régine Desforges et était à l'honneur sur notre stand. La seconde fois, lorsque je su…

L'extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea - Romain Puertolas

Ce livre est une lecture totalement imprévue. Disons que je me suis retrouvée en panne de livre alors que je n'étais pas chez moi. Et j'avais un besoin, presque inconditionnel, de lire. Un ami m'a donc proposé une de ses dernières lectures, L'extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea. L'ami en question n'est pas particulièrement grand lecteur (si tu me lis, je t'assure que c'est un peu pour te taquiner !), mais quand il apprécie un livre c'est, presque, à coup sur une chouette découverte. Il était tellement enthousiaste à l'idée que je découvre le roman de Romain Puértolas, que j'ai dégusté 50 pages d'un coup ! Le lendemain, complètement absorbée par ma lecture j'attendais avec impatience le moment où je retrouverai mon cher fakir.
Un voyage low-cost... dans une armoire Ikea! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d'amour plu…

Tout (n')est (pas du tout) sous contrôle - Sophie Henrionnet

Deuxième livre découvert a Lire à Limoges. Il faut bien le dire, l'auteure est fabuleuse. C'était la Kate Middelton du salon (cette expression ne vient pas de moi !). En plus d'être jolie, c'était un véritable plaisir de travailler avec elle, j'ai découvert une personne attachante et pleine de joie de vivre !


 Son livre est une pépite, pour vous dire, lors du salon, Sophie Henrionnet n'en avait plus dès le samedi soir ! Je comprends pourquoi maintenant ! Pourtant, petit bémol à la maison d'édition, la première couverture était beaucoup plus jolie et attractive. 



J'ai pris mon temps pour le lire, étant dans la montagne de dossiers à rendre et dans un tournant professionnel (si l'on peut dire), j'avais pas mal de choses à penser. Cette petite pépite m'a permis de m'évader un peu de temps en temps.
Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fille de dix ans bien plus mature qu’elle, une famille déj…

Je peux très bien me passer de toi - Marie Vareille

Comme vous avez pu le voir si vous me suivez sur Instagram, j'ai pu participer au Salon du livre de Limoges : Lire à Limoges. J'ai donc eu la chance de rencontrer la fabuleuse (oui, parce qu'elle l'ai vraiment), Marie Vareille ! C'est une jeune femme souriante que j'ai vue débarquer sur le stand, une petite valise et un joli babybump. Juste sortie du bus des auteurs parisiens, avec une énergie débordante et un sourire éclatant. Elle était attendue par de nombreux fans, adepte de Lire à Limoges, certains l'avaient déjà rencontrée l'an passé. C'est après presque deux heures et demi de dédicaces, presque non-stop qu'elle a pu prendre un peu de repos.  Le matin même j'avais pris le temps de m'acheter deux de ses livres pour pouvoir me les faire dédicacer. Dont Je peux très bien me passer de toi.




Après une semaine complète de travail, enchaînant des heures tardives avec mon service civique et le salon, j'avais grand besoin de prendre l'a…

A la place du cœur - Saison 3 - Arnaud Cathrine

Non de non de non ! Si vous me lisez depuis quelques temps vous devez savoir que cette série me rend complètement dingue. De plus si vous me suivez sur Instagram vous devez surement savoir que j'ai lu 30 pages dans les rayons avant de comprendre qu'il était trop tard pour mon porte monnaie. J'étais obligée de l'acheter. Je voulais en savoir plus.

On retrouve donc notre petite tribu, Caumes, Esther, Niels et les autres. Notre personnage toujours torturé par les démons du passé, notre personnage qui vient d'écrire son livre, sa vision des attentats de 2015. On découvre notre chère Esther complètement différente, bohème et blessée par les mots de Caumes. Et Niels toujours à la recherche de lui-même, enfermé dans un mal être lourd et difficile. Trois personnages que j'ai l'impression de connaitre, trois personnages qui pourraient être mes amis.
De fabuleuses personnes, pour un troisième tome haut en couleur. Un texte plus doux, plus tendre, des mots moins percut…

La vague de Lee Suzy

On revient après une petite période tranquille avec un article sur un magnifique album pour enfant. Comme vous avez pu le voir c'est assez complexe en moment dans les fac de lettre, un peu dans la folie et il faut bien avancer dans le mémoire !

Revenons à nos mouettes ! [j'ai déjà du mal avec les expressions alors si je commence à les modifier, je ne sais pas ce que ça va devenir !]

La Vague est un album doux, comique et poétique. pas besoin de mot pour s'évader, pas besoin de phrases pour y voir la beauté.
Ce livre transporte petits et grands vers des souvenirs d'été, le sourire au lèvre, on passe de page en page, presque nostalgique. Sur la page de gauche cette petite fille, joueuse, intrépide qui défie la vague avec force et courage. Sur la page de droite, la vague, calme et douce. Puis la petite fille passe sur la page de droite, joue avec l'eau, la cherche et au bord de l'insolence la regarde en tirant la langue alors que cette dernière grossit.


Une plage e…

Le Vétolibraire - Cie Les Barbus

Un merveilleux spectacle que j'ai pu découvrir une fois de plus grâce à mon service civique à la Ligue de l'enseignement.



Bien évidement, j'avais entendu parler de ce spectacle depuis quelques temps, sa première version étant passée dans mon village natal. Un spectacle autour des livres, pour les enfants, avec un acteur talentueux.


Depuis que les bibliothéques sont informatisées, de mystérieux virus circulent dans les rayonnages et contaminent les livres : les mots disparaissent, les personnages s’égarent, les pages se tachent et les couvertures en cuir ont des maladies de peau.
L’ampleur de la contamination est telle que les consignes de quarantaine sont implacables : il faut abattre tous les livres et les brûler pour éradiquer le mal… à moins de faire appel au seul spécialiste capable de soigner la terrible maladie : le VéToLiBRaiRe. Nous voilà donc embarqué avec le Vétolibraire à la recherche d'une princesse pour le Roi. De conte en conte, il nous fait voyager dans…

Sophie Van der Linden – Lire l’album - aux éditions l’Atelier du poisson soluble.

Je voulais vous parler un peu de ma formation, mais plus particulièrement de mon mémoire. Puis je me suis dit, pourquoi ne pas commencer par LE livre qui me permet d'avancer au fur et à mesure. Lire l'album de Sophie Van Der Linden.
Voici un livre utile pour tous ! Si vous avez besoin de renseignements, si vous voulez en savoir plus après une formation ou si vous souhaitez simplement en apprendre plus sur les albums pour enfants.
Cet ouvrage nous permet de comprendre l’évolution de l’album. Des origines, par la gravure sur bois, de la mise en association des textes et des images pour parvenir à créer un ouvrage destiné aux enfants. Finalement on réalise que les images n’arrivent que plus tardivement, avec au fur et à mesure du XIXème siècle des illustrations hors texte. Au fur et à mesure des techniques, on arrive à des textes et images proche de ce que l’on peut croiser aujourd’hui.
Cet ouvrage n’apporte pas seulement des réponses sur l’évolution des albums. Il permet de ré…

L'Yrieix vous ? - Le Limousin s'active.

Mais qui pense encore que le Limousin est une région qui ne bouge pas ?
Saint Yrieix est une petite ville au confins du Limousin et du Périgord, 7000 habitants et une passion pour la culture.  C'est en 2017 qu'est né la première édition de ce petit salon du livre jeunesse, porté par l'association"Les amis des livres". Après un vif succès, la deuxième édition est programmée. c'est donc avec plaisir que du 22 au 24 mars nous allons pouvoir rencontrer quelques auteurs jeunesses au fond du notre beau Limousin. 
La liste des auteurs illustrateurs présents sur le salon : Gilles Bachelet
Manu Causse
François Delebecque
Pierre Delye
Raphaële Frier
Maria Jalibert
Henri Meunier
Eva Offredo
Lucile Placin
Zad
Cinq éditeurs de livre jeunesse : Utopique L'Hydre La Palissade Père Fouettard Les amis du Père Castor
Le but de l'association est avant tout de donner le goût de la lecture aux enfants, à la jeunesse, de rassembler écoles, collèges et enfants autour d'un projet commu…

La vie au bout des doigts - Orianne Charpentier

Ce n'est pas nouveau, j'adore l'Histoire. Et lors de la foire du livre de Brive, j'ai eu la chance de rencontrer Orianne Charpentier et de discuter avec elle de fiction historique. Son roman La vie au bout des doigts est une perle de fiction historique. Dès les première page on découvre une jeune fille, Guenièvre, encore une enfant face à son adolescence, déboussolée par son histoire familiale. Pour être honnête, au début j'ai eu du mal a trouver ma place face à elle. Comprendre son histoire, qui elle est, pourquoi elle est comme ça et surtout pourquoi elle est là. Mais ce qui est certain c'est que nous rencontrons tout d'abord une enfant, naïve mais indépendante qui dévore les ouvrages de Guillaume Apollinaire, nous la quittons femme, forte et différente de celle qu'elle était.


Novembre 1943. Après plusieurs année de pensionnat, Guenièvre, quatorze ans, est une jeune fille rejetée et mal dans sa peau. Certains la traitent de sorcière... Seule l'amit…

L'art de perdre de Alice Zeniter

Mon cadeau de noël ! Vous auriez vu la tête de ma maman lorsque je lui ai réclamé ce livre pour noël, la déception. C'est une grande fan des jolies couvertures et le plus souvent c'est un point crucial dans son choix de livre. Mais celui ci, je le voulais vraiment. Le Goncourt des lycéens. Lorsque j'étais lycéenne j'étais dans le club de lecture, celui où la plupart des gens imaginent qu'il n'y a que des gens bizarre [ce qui est totalement faux!]. Bref, j'avais pu en lire quelque uns et chaque fois c'était de véritables coups de cœurs, notamment celui de 2011, Le Domaine des murmures de Carole Martinez, ou encore celui de 2012, La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker.
C'est avec grand plaisir que j'ai donc découvert L'art de perdre pendant mes vacances de noël. Je sais, j'écris la chronique un peu tard, mais il vaut mieux tard que jamais non ?


L'Algérie dont est originaire sa famille n'a longtemps été pour Naïma …

Embrassez moi - Ronan Badel et Jacques Prévert

Comment expliquer un coup de foudre littéraire ?
Grosse question. Peut être en vous expliquant la magie, et la beauté de cet album de poèmes de Jacques Prévert.

Embrasse-moi, nous donne envie de le dévorer, de redevenir des enfants. Avec cette couverture blanche, noire et dorée, ce couple qui s'embrasse et cette douceur qu'il dégage.
Lorsque je l'ai eu entre les mains je n'ai pas pu m’empêcher de l'ouvrir. Chaque page nous offre de magnifiques aquarelles de Ronan Badel accompagnées de poèmes de Jaques Prévert sur l'amour. Les poèmes semblent être écrit par la main d'un enfant ce qui apporte un aspect presque naïf, et merveilleusement doux aux poèmes.
Vous savez comme j'aime, plus encore, j’idolâtre, les poèmes et surtout ceux de Rimbaud [article sur mes poèmes], mais Jacques Prévert a su gagner sa place dans mon cœur.

Aux éditions Gallimard jeunesse, cet album fera le plaisir des grands et des petits.




Un des plus beaux selon moi :

Le Jardin Des milliers…

Etoile, Alan Mets

Vous connaissez tous la fameuse maison d'édition L'école des loisirs. Nous avons tous eu notre enfance bercée par Claude Ponti, les ouroulbouloucks ou encore Les trois brigands. Je vous avouerai que grâce à mon service civique je replonge avec plaisir dans la littérature jeunesse et j'ai redécouvert Etoile de Alan Mets. Ce livre est magnifique, entre douceur et délicatesse avec une pointe de musicalité.
C'est une amie qui me l'a fait redécouvrir. Et c'est sûrement devenu mon petit coup de coeur.

Un jour, Etoile, le petit clown, est chassé de son cirque. Le directeur ne lui laisse même pas le temps d'embrasser ses amis. Etoile part pour la ville, avec sa minitrompette, mais là, personne n'a de travail pour un clown aussi petit. Heureusement, il finit par rencontrer un chien à l'âme artiste, qui s'appelle Nouréyef...
Comment être un petit clown avec une petite trompette, seul dans une ville et au chômage ? Tellement d'amour, tellement de tendr…