Accéder au contenu principal

Mère-Fée de Cécile Ama Courtois

Je vous laisse découvrir un de mes premiers service de presse qui est une plutôt bonne réussite.


Hélène, jeune fille aussi complexée qu'introvertie, est plongée comme d'habitude dans la lecture d'un de ses contes de fées favori, parfaitement indifférente à tout ce qui l'entoure. Sa mère, excédée par son attitude, émet à voix haute le souhait qu'elle s'en aille pour de bon vivre dans le "monde enchanté" de ses livres !À compter de cet instant, l'existence grise et routinière d'Hélène va brusquement prendre un tour insensé. Fées en voie d'extinction, chats qui parlent et elfes sexy, c'est de la fiction tout ça… non ?



J'ai découvert cette auteure grâce à la très gentille blogueuse Crocbooks. Cécile semble avoir un monde bien à elle et elle sait nous y porter. C'est une première lecture avec Mère-Fée qui ne me déçoit pas.

On découvre Hélène, jeune femme de 20 ans, mal dans sa peau. Elle est sans cesse dans ses lectures fantastiques, un peu seule, elle se réfugie dans l'imaginaire. Lorsque sa mère lui souhaite d'aller vivre dans son monde imaginaire, elle s'y retrouve en quelques secondes. Elle tombe (tombe est le mot exact )dans le monde de Faërie, grâce à son chat qui est en réalité un passeur ! Elle va être complètement perdue par ce changement et va imaginer être en plein rêve. Elle va ensuite comprendre qu'elle est là pour une bonne raison et qu'elle a de grandes décisions à prendre. Elle va rencontrer Enor, un prince des elfes qui nous est décris comme beau et presque idyllique. Ils vont alors devoir conquérir le cœur de l'un et de l'autre, pour pouvoir sauver Faërie. 


J'ai adoré l'écriture de l'auteure, c'est fluide et provocant, tendre et dur, doux et sexy. C'est presque si à la lecture, les fées ne sortent pas des mots ! Certains passages pourraient être en décalage, notamment les scènes de tendresse et d'érotisme, mais l'auteure sait en faire un élément essentiel et doux, sans non plus être le centre même de l'histoire. La plume de Cécile m'a totalement transporté, imaginant les fées comme de merveilleuses petites étoiles et les dragons dans de gigantesques espaces rocheux. 

Habituellement j'ai quelques difficultés avec les histoires d'amours rapide (trois jours quand même). Mais celle ci ne m'a absolument pas posé de problème. Le contexte féerique et la belle écriture de l'auteure ont su rendre cette histoire d'amour crédible (j'entend par là, crédible dans un monde de fée !). On en perd notre rationalité ! 


Il y a un élément qui m'a presque déçue, c'est lorsque Enor fait visiter Faërie à Hélène, nous ne savons pas en détail ce qu'il se passe, ce qu'ils voient... Moi aussi j'aurais aimé visiter ! ;)

Commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout, mais tu me donnes finalement bien envie de découvrir ce livre !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…

A la place du cœur de Arnaud Cathrine

Ce roman est particulier, autant vous le dire tout de suite. Avant de commencer j'aimerais seulement dire merci à l'auteur. Merci d'avoir écrit ce roman. Parce qu'il faut écrire ce que l'on traverse, même si c'est au travers d'un roman et de personnages fictifs.  






Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de…