Accéder au contenu principal

Nos faces cachées de Amy Harmon

C'est avec un véritable choc que j'ai lu cette perle. Comme vous vous en doutez, il s'agit d'un véritable coup de cœur. Nos faces cachées est bien plus qu'une révélation, il m'a fait réfléchir sur beaucoup de choses. 



Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être... Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire. L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...


Ce roman est totalement bouleversant, merveilleux, percutant. J'en arrive à me demander comment il peut y avoir une si grande différence entre Nos faces cachées et L'infini +un. Il y a vraiment peu de points communs. Le roman nous touche au plus profond de nous même, et il a fait ressortir certaines choses enfouies au fond de moi. Il est absolument sublime, nous emportant dans les tumultes de la petite ville d'un village Américain au début du XIV ème siècle. On est face à une dure réalité très rapidement lorsque l'auteure nous retranscrit la scène des attentats du 11 septembre 2001. Je n'en revenais pas à la lecture de se passage, j'en avait des frissons. On est absolument transporté dans la salle de classe avec les personnages, Fern et Ambrose. 

Ambrose Young semble être l'homme idéal. Beau, discret, intelligent, tendre et sincère. Fern Taylor est, quant à elle, une jeune fille effacée, trop discrète, qui ne sait pas qui elle est réellement. Puis il y a Bailey, le cousin de Fern, qui est un personnage extraordinaire, tout au long du roman, il nous donne une leçon de vie mémorable. Je crois qu'il est celui que j'ai le plus aimé, par sa force de vaincre le monde.

Nos faces cachées est un roman qui nous donne de l'espoir en l'humanité, qui nous donne envie de rire, de pleurer, de crier, d'aimer, d'espérer... C'est sûrement la plus belle leçon de vie que j'ai pu lire cette année 2016. 

L'auteure nous met face à la brutalité du monde, face à la guerre, à l'handicap, à la laideur, à la mort,  au désespoir, à la violence matrimoniale, à la maternité trop tôt, à l'amour... On est face à un monde que trop souvent nous prenons soins d'éviter chaque jour de notre petite vie, et parfois elle nous saute violemment au visage. 

On voit le village détruit par la mort de tant de jeunes d'à peine 20 ans, on voit des amis perdus, des êtres aimés disparus... C'est un roman qui fait changer notre vision du monde.

"Je préfère être personne chez moi que quelqu'un ailleurs." page 52 - chapitre 3.

Commentaires

  1. Je n'entends QUE du bien de ce livre ! Et ta chronique me donne envie de me lancer tout de suite dans cette lecture (pas bien, j'ai déjà 2 livres en cours qui me plaisent énormément !), mais je ne vais pas pouvoir résister longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est tellement bien ! Franchement je te comprend :) Il est fabuleux !

      Supprimer
  2. Enorme coup de coeur pour moi aussi, je te conseille désormais la loi du coeur qui est tout aussi prenant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii ! Je devrais le recevoir sans tarder ! Je suis pressée de le lire ! Aussi bien ?

      Supprimer
  3. Il faut absolument que je sorte ce livre de ma pal vu ton avis !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…

A la place du cœur de Arnaud Cathrine

Ce roman est particulier, autant vous le dire tout de suite. Avant de commencer j'aimerais seulement dire merci à l'auteur. Merci d'avoir écrit ce roman. Parce qu'il faut écrire ce que l'on traverse, même si c'est au travers d'un roman et de personnages fictifs.  






Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de…