Accéder au contenu principal

U4 - Jules de Carole Trébor

Lorsque j'ai acheté ce livre, je ne savais pas si il allait me plaire, c'était un "coup de pocker". Je ne savais pas trop sur quoi me baser et dans quel monde ça allait me mener, je n'avais pas envie de déprimer tout le long. 
Si j'ai choisi de lire Jules, c'est que lorsque que j'ai lu la quatrième de couverture, le fait qu'il soit avec une enfant, m'a intrigué. J'avais entendu parler que, dans ce roman, seuls les adolescents de 15 à 18 ans avaient survécu à ce fameux virus U4. Le fait que Jules était avec une petite fille, signifiait donc que, soit elle était spéciale, soit elle était le centre de cette histoire.

Quatrième de couverture : 


Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé à se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l'extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu'il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu'il décide de prendre sous son aile. Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

 J'ai donc commencer à lire U4 avec un peu d’appréhension, la peur du dégoût, peut être, face à l'apocalypse. Mon petit frère est grand fan des films dans le même genre que U4, malheureusement pour lui il n'aime pas lire ! 
U4 m'a finalement subjugué. Après avoir eu quelques moments de dégoût en lisant, me retrouvant face aux cadavres en décomposition (surement bien mieuxhorrible, que dans n'importe quel film), face aux rats dévorant tout et n'importe quoi, l'odeur que j'avais l'impression de sentir au fur et à mesure de ma lecture... Ce livre nous fait utiliser tous nos sens, nous ne sommes pas sereins face à ce virus qui a décimé le monde. 
Petit à petit je me suis énormément attachée à Jules, pas très doué, très "geek" et seul avec son petit chaton Lego (qui m'a totalement fait craquer). Ils forment un duo assez complice déjà, et lorsque Jules découvre cette petite, à l'étage en dessous de chez lui, vivante depuis près de trois semaines, seule, leur nouveau trio n'est que plus craquant. Cette petite très discrète et qui ne parle pas, nous attendrit, on éprouve la même sensation que Jules lorsqu'il nous parle d'elle, une sorte de rayon de soleil dans le chaos de U4. 
Dans ce roman ce qui m'a énormément plu, c'est le rythme auquel s’enchaînent les événements, nous ne sommes jamais lassés d'actions, entre la rencontre avec quelques survivants perdus, des chiens féroces, des rats et toutes autres choses, toutes aussi prenantes. 
Le livre est coupé en trois partie, n'ayant lu que celui ci et pas encore les trois autres je ne sais pas exactement comment ils sont organisés. Pour ce qui est de Jules, la première partie est une sorte de base, de présentation de lui et de Paris tel que lui seul le voit, puis la seconde nous montre comment il s'organise avec d'autres pour survivre (c'est également là qu'il croise l'un des premier des trois autres personnages) et la dernière partie, surement la plus prenante, je l'ai dévorée sans même m'en rendre compte (c'est dans cette partie que les quatre personnages se retrouvent ensemble).
J'ai énormément aimé Jules, par son caractère, sa simplicité, son innocence et sa volonté de protéger cette petite fille. Il donne envie d'aimer les autres, de les protéger, il n'en est pas moins fort et courageux !
Lorsque j'ai eu terminé Jules, il m'a fallu un petit temps pour me remettre de cette lecture ; lorsque mes yeux se sont posés sur le monde extérieur je n'avais qu'une seule envie, en profiter ! Malgré tout j'ai encore envie de me plonger dans l'univers de U4 et j'espère pouvoir lire un jour Stéphane de Vincent Villeminot, c'est elle qui me donne le plus envie ! :)



Nathan/Syros, 2015, 431 pages, 16 euros 90

Commentaires

  1. Je les trouve très intéressant comme livres compagnons et pour l'avoir lu je trouve aussi quil y avait quelques chose comme la petite fille qui faisait qu'il m'attirait plus que les autres. En tout cas pour avoir lu Jules et je suis entrain de lire Stéphane je les recommande fortement car nous somme a peut près dans les même âges donc on peut a peut prêts ce qu'ils récente comme tout le monde mais on ce pose les mêmes questions au final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est du même avis ! Je préfère attendre un peu avant de lire Jules, je préfère le digérer un peu avant :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…

Les âmes rouges - A.S. Kroze

Voici donc mon tout premier roman lu sur une tablette. :D Je n'avais jamais voulu essayer, j'aime tellement le toucher du livre sous mes doigts, l'odeur du papier, que j'avais peur de ne pas réussir à plonger entièrement dans un ebook. C'est donc pour avoir le plaisir de découvrir ce roman que je me suis plongée dans cet l'univers. J'ai téléchargé Kindle et en avant ! Les âmes rouges est le premier roman dans lequel je me lance en sachant qu'il part avec un handicap, le format ebook. Simplement par sa couverture je vous avoue que le livre m'effrayait un peu, cela fait longtemps que je ne m'était pas lancée dans une histoire sanglante de vampires, loups garous ou autre. Les âmes rouges a su me surprendre. Ce roman, écrit par deux sœurs Alicia et Sarah Kroze (très sympathique), est une pépite.  
Quatrème de couverture :


Ellie Bielsky est une adolescente sans histoire qui vit avec son petit frère et ses parents. Tout bascule quand elle se réveille sur …