Accéder au contenu principal

Harlan Coben - "Ne le dis à personne"

Un livre poignant, perturbant, merveilleux et terriblement fascinant. 
Harlan Coben n'est pas un auteur que j'ai l'habitude de lire. Habituellement je n'arrive pas à entrer dans son monde, que je trouve très complexe. Ne le dis à personne est pourtant une belle découverte. 

Quatrième de couverture : 
Imaginez... Votre femme a été tuée par un serial killer. Huit ans plus tard, vous recevez un email anonyme. Vous cliquez : une image... C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel. Impossible, pensez vous ? Et si vous lisiez Ne le dis à personne... ?


Je n'avais pas essayé de lire du Harlan Coben depuis quelques années, je trouvais qu'il y avait vraiment un "trop plein d'informations" et je n'arrivais pas à rester dans l'histoire.  Il y a peu de temps, en manque de lecture, une adorable (et merveilleuse) amie m'a prêté ce roman là. Je savais que, si il lui avait plu il me plairait aussi.  Je l'ai donc commencé un matin de fin août, au petit déj', avec mon thé. J'ai directement accroché, tellement que mon thé en a refroidi. Les premières pages laissent directement place à énormément de mystères et de questions. L'auteur nous met en haleine dès le premier chapitre (dès la quatrième de couverture il a su piquer ma curiosité). J'ai beaucoup aimé, dans le premier chapitre, me retrouver avec les mêmes informations que le protagoniste.  Nous n'avons que son point de vue, pendant un petit moment, ce qui fait avancer notre "enquête personnelle" au même rythme que lui. Nous avons les mêmes questions et interrogations lorsqu'il aperçoit sa femme sur cette vidéo envoyé par email. Au fur et à mesure, subtilement, nous en savons plus que David (le personnage principal). J'avoue que lorsque j'ai eu compris certaines choses, j'ai souvent eu envie de lui hurler mes informations, notamment un passage où tout est vraiment de pire en pire ;). C'est un très beau livre qui laisse rêveuse. Les tourments d'un homme hanté par sa femme qu'il imagine morte. 

J'ai eu malgré tout un peu de mal à suivre, et certaines choses restent encore un mystère, même après avoir fait des retours arrières pour essayer de comprendre ! Elisabeth, la femme de David, est un personnage que j'a eu du mal à cerner, peut être à cause de l'incertitude de son existence pendant un long moment. Lorsque l'on arrive à la fin, les choses ont tendance à devenir plus claires même si j'ai dû la relire plusieurs fois pour être sûre de tout avoir compris ! 
L'amour qui se dégage de ce livre est vraiment fort. Lorsque l'on termine, on peut encore croire aux belles histoires qui finissent bien. Je qualifierais ce roman de "conte d'amour moderne". 

Le livre est par la suite sorti en film en novembre 2006, je ne l'ai pas encore vu mais il fait parti de la liste à voir ! J'ai lu le synopsis, j'avoue être un peu réticente, les noms des personnages ne sont pas les mêmes, j'ai peur que beaucoup trop de choses concordent pas.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Spectacle Popa.

L'avantage du service civique dans un service de culture, c'est les petites pépites que l'on découvre. J'ai donc pu assister au merveilleux spectacle Popa de la compagnie Le pied en dedans. Deux artistes mettent en place un monde féerique autour de livres. Un spectacle pour les petits qui sait émerveiller les plus grands.

 C'est une feuille de papier qui s’installe devant vous. C’est petit à petit une histoire visuelle sur les éléments de la nature qui se réveillent. Un voyage intemporel qui nous emmène sur l’eau, dans un nuage, au travers d’une foret, accompagné d’une musique douce et d’un mouvement chorégraphique d’ombre. Création éphémère de papier, le spectacle PoPa donne lieu à une lecture silencieuse, remplie de sagesse et d’imaginaire. 
Des bébés aux petits de 6 ans, ils étaient tous aux anges face aux ombres du livre Pleine Lune de Antoine Guilloppé. Les deux actrices utilisent un rétro-projecteur pour nous faire voyager dans cette forêt où les anim…

Les âmes rouges - A.S. Kroze

Voici donc mon tout premier roman lu sur une tablette. :D Je n'avais jamais voulu essayer, j'aime tellement le toucher du livre sous mes doigts, l'odeur du papier, que j'avais peur de ne pas réussir à plonger entièrement dans un ebook. C'est donc pour avoir le plaisir de découvrir ce roman que je me suis plongée dans cet l'univers. J'ai téléchargé Kindle et en avant ! Les âmes rouges est le premier roman dans lequel je me lance en sachant qu'il part avec un handicap, le format ebook. Simplement par sa couverture je vous avoue que le livre m'effrayait un peu, cela fait longtemps que je ne m'était pas lancée dans une histoire sanglante de vampires, loups garous ou autre. Les âmes rouges a su me surprendre. Ce roman, écrit par deux sœurs Alicia et Sarah Kroze (très sympathique), est une pépite.  
Quatrème de couverture :


Ellie Bielsky est une adolescente sans histoire qui vit avec son petit frère et ses parents. Tout bascule quand elle se réveille sur …

Tout (n')est (pas du tout) sous contrôle - Sophie Henrionnet

Deuxième livre découvert a Lire à Limoges. Il faut bien le dire, l'auteure est fabuleuse. C'était la Kate Middelton du salon (cette expression ne vient pas de moi !). En plus d'être jolie, c'était un véritable plaisir de travailler avec elle, j'ai découvert une personne attachante et pleine de joie de vivre !


 Son livre est une pépite, pour vous dire, lors du salon, Sophie Henrionnet n'en avait plus dès le samedi soir ! Je comprends pourquoi maintenant ! Pourtant, petit bémol à la maison d'édition, la première couverture était beaucoup plus jolie et attractive. 



J'ai pris mon temps pour le lire, étant dans la montagne de dossiers à rendre et dans un tournant professionnel (si l'on peut dire), j'avais pas mal de choses à penser. Cette petite pépite m'a permis de m'évader un peu de temps en temps.
Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fille de dix ans bien plus mature qu’elle, une famille déj…