Accéder au contenu principal

Harlan Coben - "Ne le dis à personne"

Un livre poignant, perturbant, merveilleux et terriblement fascinant. 
Harlan Coben n'est pas un auteur que j'ai l'habitude de lire. Habituellement je n'arrive pas à entrer dans son monde, que je trouve très complexe. Ne le dis à personne est pourtant une belle découverte. 

Quatrième de couverture : 
Imaginez... Votre femme a été tuée par un serial killer. Huit ans plus tard, vous recevez un email anonyme. Vous cliquez : une image... C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel. Impossible, pensez vous ? Et si vous lisiez Ne le dis à personne... ?


Je n'avais pas essayé de lire du Harlan Coben depuis quelques années, je trouvais qu'il y avait vraiment un "trop plein d'informations" et je n'arrivais pas à rester dans l'histoire.  Il y a peu de temps, en manque de lecture, une adorable (et merveilleuse) amie m'a prêté ce roman là. Je savais que, si il lui avait plu il me plairait aussi.  Je l'ai donc commencé un matin de fin août, au petit déj', avec mon thé. J'ai directement accroché, tellement que mon thé en a refroidi. Les premières pages laissent directement place à énormément de mystères et de questions. L'auteur nous met en haleine dès le premier chapitre (dès la quatrième de couverture il a su piquer ma curiosité). J'ai beaucoup aimé, dans le premier chapitre, me retrouver avec les mêmes informations que le protagoniste.  Nous n'avons que son point de vue, pendant un petit moment, ce qui fait avancer notre "enquête personnelle" au même rythme que lui. Nous avons les mêmes questions et interrogations lorsqu'il aperçoit sa femme sur cette vidéo envoyé par email. Au fur et à mesure, subtilement, nous en savons plus que David (le personnage principal). J'avoue que lorsque j'ai eu compris certaines choses, j'ai souvent eu envie de lui hurler mes informations, notamment un passage où tout est vraiment de pire en pire ;). C'est un très beau livre qui laisse rêveuse. Les tourments d'un homme hanté par sa femme qu'il imagine morte. 

J'ai eu malgré tout un peu de mal à suivre, et certaines choses restent encore un mystère, même après avoir fait des retours arrières pour essayer de comprendre ! Elisabeth, la femme de David, est un personnage que j'a eu du mal à cerner, peut être à cause de l'incertitude de son existence pendant un long moment. Lorsque l'on arrive à la fin, les choses ont tendance à devenir plus claires même si j'ai dû la relire plusieurs fois pour être sûre de tout avoir compris ! 
L'amour qui se dégage de ce livre est vraiment fort. Lorsque l'on termine, on peut encore croire aux belles histoires qui finissent bien. Je qualifierais ce roman de "conte d'amour moderne". 

Le livre est par la suite sorti en film en novembre 2006, je ne l'ai pas encore vu mais il fait parti de la liste à voir ! J'ai lu le synopsis, j'avoue être un peu réticente, les noms des personnages ne sont pas les mêmes, j'ai peur que beaucoup trop de choses concordent pas.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

A la place du cœur de Arnaud Cathrine

Ce roman est particulier, autant vous le dire tout de suite. Avant de commencer j'aimerais seulement dire merci à l'auteur. Merci d'avoir écrit ce roman. Parce qu'il faut écrire ce que l'on traverse, même si c'est au travers d'un roman et de personnages fictifs.  






Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de…

La Couronne de Kiera Cass

Me voilà de retour sur le blog ! Je reviens avec une petite chronique sur le dernier tome du saga presque culte chez l'une de mes maisons d'éditions favorites, la Collection R !



Il ne doit en rester qu'un.
Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter... 

O