Accéder au contenu principal

Les âmes rouges - A.S. Kroze

Voici donc mon tout premier roman lu sur une tablette. :D 
Je n'avais jamais voulu essayer, j'aime tellement le toucher du livre sous mes doigts, l'odeur du papier, que j'avais peur de ne pas réussir à plonger entièrement dans un ebook. C'est donc pour avoir le plaisir de découvrir ce roman que je me suis plongée dans cet l'univers. J'ai téléchargé Kindle et en avant ! Les âmes rouges est le premier roman dans lequel je me lance en sachant qu'il part avec un handicap, le format ebook.
Simplement par sa couverture je vous avoue que le livre m'effrayait un peu, cela fait longtemps que je ne m'était pas lancée dans une histoire sanglante de vampires, loups garous ou autre. Les âmes rouges a su me surprendre. Ce roman, écrit par deux sœurs Alicia et Sarah Kroze (très sympathique), est une pépite.  

Quatrème de couverture :


Ellie Bielsky est une adolescente sans histoire qui vit avec son petit frère et ses parents. Tout bascule quand elle se réveille sur la moquette d'une chambre d'hôtel, avec une affreuse morsure au bras et des traces de sang sur ses vêtements.



Je ne m'attendais vraiment pas à une telle facilité de lecture, le texte est fluide, aucun besoin de remonter en arrière (heureusement parce que sur tablette c'est assez difficile). J'ai très vite accroché ! 


La première partie, l'éveil, nous plonge directement dans un univers totalement décalé. On comprend que la jeune Ellie Bielsky ne vit pas quelque chose de normal. Je vous avoue avoir directement pensé aux vampires, les réactions de la jeune fille, son physique... Puis, petit à petit, on ne sait pas ce qu'elle est réellement, les soeurs Kroze ont su inventer une nouvelle espèce fantastique, quelque chose entre le vampire, le zombie et l'alien et ça je vous avoue que j'ai trouvé ça audacieux et parfaitement bien réussi ! Je ne vais pas tout vous dévoiler, je gâcherais bien trop de surprises. Ce qui est étonnant, également, c'est la façon dont elles ont su mettre en avant la complicité "frère-sœur", sans trop en faire et en montrant la véritable face d'un amour fraternel, même dans les pires moments ! La relation que Ellie a avec son frère Samy m'a beaucoup fait penser à celle que j'ai avec mon petit frère et que beaucoup d'entre nous ont avec leurs frères et sœurs ; un esprit de compétition fraternelle, un esprit de protection malgré tout et un amour inconditionnel. 
Ce roman est vraiment merveilleusement terrifiant, et j'ai adoré. C'est un monde à part, qui est finalement dans notre monde à nous. En allant à la boulangerie, après avoir lu ce roman, je vous assure que vous vérifiez toujours de ne pas être seule. 
Ce roman m'a énormément fait pensé à la saga Journal d'un Vampire de Lisa Jane Smith, sans être un copié collé, il est dans la même lignée. J'attends avec impatience un tome deux qui fera vivre la fabuleuse aventure de Ellie et Samy Bielsky. 

J'espère sincèrement avoir la chance un jour de tenir dans mes mains ce roman qui vaut le coup d'être mis sur papier, c'est une pure merveille que j'espère voir un jour dans les vitrines de magasins. 

Pour le lire sur Kindle : Les âmes rouges sur Kindle.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…