Accéder au contenu principal

Le Sang des Dieux et des Rois, l'Héritage des rois, de Eleanor Herman.

La CollectionR a, une nouvelle fois, su faire des ravages avec ce fabuleux roman qui sort le 21 avril. J'ai découvert la collection à le lecture de Beta de Rachel Cohn (qui n'a tristement pas de suite) et aujourd'hui, je découvre Le Sang des Dieux et des Rois. Un véritable délice de lecture. Je tiens à remercier Filipa, (merci merci merci merci ), pour m'avoir permis de découvrir ce roman en avant première.



 


A 16 ans, Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais se trouve irrésistiblement attiré par une nouvelle venue... Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de cour tout en taisant sa mission secrète : tuer la reine. Mais c'est sans compter sur son premier amour... Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina, même si cela signifie se mesurer à Hephaestion, tueur sous la protection d'Alexandre. Et, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre sans l'avoir rencontré, désire changer sa destinée en partant en quête des légendaires et mortels Mangeurs d'Esprit.





Alexandre le Grand, la Macédoine, la Grèce, la Perse... Mon cours d'antique du premier semestre quoi !
Mais ne vous méprenez pas, ce roman est loin de nous faire une leçon d'Histoire, non, il nous pousse à chercher dans l'Histoire, il nous pousse à vouloir en savoir toujours plus, à vouloir comprendre le monde qui entoure nos personnages. Comme vous avez pu le voir, j'ai eu mon premier coup de cœur de 2016 avec le fabuleux roman Salem. Celui ci est donc arrivé tout naturellement en devenant mon second coup de cœur, m'emportant dans le monde d'Alexandre, Katerina, Jacob, Zofia, Cynané ou encore Héphestion.


Le roman est merveilleusement bien construit, avec des détails précis, notamment sur le mode de vie des personnages, sur les coutumes ou encore sur simplement la façon de s'habiller. Les personnages sont travaillés, on rencontre d'abord Katerina, puis Jacob, et l'action démarre très rapidement, on n'est pas laissé à la traîne, les choses s’enchaînent rapidement. Le changement de personnages ou de lieu ne fait qu'accentuer cette impression d'être toujours au cœur de l'action, ce qui est vraiment agréable. Le seul bémol est Zofia, j'espère réellement en savoir plus sur elle dans le second tome.

Alexandre est décrit comme un être simple, loin d'être comme son père, fort mais avec une parcelle de tendresse, c'est ce que j'ai ressenti. { Je crois que le personnage a su me charmer, peut être même plus que Maxon dans La Sélection ! }


L'écriture de Eleanor Herman est fluide, délicate et en même temps elle possède une certaine poésie. Elle laisse une place à la magie, la laissant apparaître comme un élément presque évident mais subtile. Mais je crois que ce que j'ai le plus aimé, et de loin, c'est la manière dont elle a su nous présenter les héros. Ils sont tous comme nous, aucun héroïsme stupide, une volonté indéfectible parfois même égoïste, de l'ambition jusqu’à ce brûler les ailes. Ils ont tous des défauts, mais également de grandes qualités. Parfois pendant un chapitre je me suis surprise a être énervé face aux actions d'un protagoniste, pour que, trois pages plus tard, je sois émue ou triste pour lui. Il y a un presque un effet moralisateur. Seuls deux personnages n'ont pas su trouver une place dans mon cœur, les parents d'Alexandre. Un père violent, arrogant et dédaignant son fils. Une mère bien trop froide, secrète et manipulatrice. 



La CollectionR nous offre donc un roman fabuleux, agrémenté d'une jolie carte au début et de citations d'Aristote. De plus la couverture finale est fabuleuse, elle laisse place à une imagination débordante. 

Malgré tout, mon petit cœur est triste, je vais devoir attendre longtemps avant de pouvoir lire la suite, quelle tristesse lorsque l'on arrive à une fin comme celle ci !


Préparez vous à entrer dans le merveilleux monde mystique et secret d'Alexandre le Grand pas encore le Grand, à entrer en Macédoine.


Ps : J'espère ne pas vous en avoir trop dit encore une fois ! ;)



Commentaires

  1. Les romans abordant les faits historiques sont très rares dans des collections jeunesse comme la Collection R mais en grande admiratrice du passé, ce roman m'intrigue déjà beaucoup et je suis ravie de cette initiative. Ta description des personnages a renforcé mon envie de découvrir ce roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes donc deux admiratrices du passé :) Le coté magique du roman ne fait que rajouter du bonheur à la lecture. Je te le conseil, il est vraiment génial :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. J'en espère beaucoup de la suite, pas toi ? :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…

A la place du cœur de Arnaud Cathrine

Ce roman est particulier, autant vous le dire tout de suite. Avant de commencer j'aimerais seulement dire merci à l'auteur. Merci d'avoir écrit ce roman. Parce qu'il faut écrire ce que l'on traverse, même si c'est au travers d'un roman et de personnages fictifs.  






Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de…