Accéder au contenu principal

Paris et Livre Paris {ou le salon du livre de Paris} ♡

Bonjour bonjour !





Bon voilà un article bien différent des autres. Mon premier véritable salon en temps que blogueuse. Comment vous dire. Il y a du bien et du moins bien, du plaisir comme de la déception. 



J'attendais avec impatience ce week end, tellement que je ne tenais pas en place vendredi avant de prendre le train. J'ai fais le choix de ne pas passer toute la durée de mon week end parisien au salon (on ne va pas à Paris tout les jours !). J'ai donc pu me balader et faire quelques visites avec l'amoureux.






On est donc arrivé vendredi soir, à Paris Austerlitz, direction l’hôtel, que nous avions réservé dans les quartiers de Montmartre (environ 600 m du Sacré Cœur). J'étais tellement excitée à l'idée d'aller au salon que j'ai eu du mal à trouver le sommeil. L'amoureux n'étant pas lecteur du tout, nous avions décidé de ne pas rester éternellement au salon, je lui étais déjà reconnaissante d'avoir bien voulu m'accompagner. Avant même d'être au salon il a fallu prendre les billets. Parce que oui, pour aller à Livre Paris (quel nom pompeux, bref..), il faut payer ! Payer pour aller acheter des livres. Alors bien évidement ils font des prix étudiants, 6 euros la place. Mais quand on est étudiant, il faut déjà payer le voyage, l’hôtel, le métro, les repas et en plus l'entrée du salon. Bref, rien de plus énervant selon moi. J'étais tout de même pressée de pouvoir rencontrer d'autres blogueurs tel que Steven's BookLe Hérisson Bookineur ou encore Lecture Rousse



Après trente minutes de métro, vérification du sac et bip du ticket me voilà enfin dans le salon du Livre de Paris. Comment vous décrire l'impression de petitesse que j'ai eu... C'était immense ! Tellement que je n'ai même pas trouvé le plan du premier coup (trop d'émotion). J'ai finalement trouver Victor Dixen qui était mon choix d'auteur, ne pouvant prendre qu'un livre (que voulez vous, je suis étudiante..). J'ai eu quelques secondes d'hésitation lorsque j'ai vu tout les fabuleux livres de la Collection R, j'ai finalement su résister et je n'en ai pris qu'un, Phobos. J'ai attendu pendant presque trois quart d'heure pour pouvoir faire dédicacer mon précieux roman. Pendant l'attente j'ai vu, de loin, Steven's Books et d'autres booktubeurs, mais je n'allais pas quitter ma place alors que j'étais presque au but. J'ai également discuté avec de nombreuses autres filles qui attendais, c'était chouette !


Victor Dixen


Je remercie Victor Dixen pour sa gentillesse. Accessible et agréable, j'ai même pu prendre une photo avec lui (merci à la gentille fille qui a pris la photo !).




L'amoureux m'a alors rejoint, il était 13 heure passé et en allant vers le pique nique booktubeur nous n'avons pas vu beaucoup beaucoup de place (même pas du tout). On c'est finalement mis dans un coins pour manger notre petit sandwich ! Je vous avoue que j'étais un peu déçue. J'ai alors repris mon plan en main pour continuer à faire le tour. Je voulais voir Agnès Ledig et Agnès Martin-Lugand, mais c'est sans compter le monde fou qu'il y avait autour d'elles lorsque je suis arrivé et pire encore après. J'ai continué et c'est avec un peu de tristesse que j'ai vu la taille des allées dans lesquelles étaient les petites maisons d'éditions. Il était presque impossible de s'approcher tant il y avait de monde, et tant il n'y avait pas de place. En fait c'était approximativement pareil partout, impossible de s'approcher des auteurs si nous n'avions pas de livre à faire dédicacer. Bien évidement nos propres livres étaient interdit, ou il fallait payer (je ne me souviens même pas du montant). Sans achat il était difficile de s'approcher. Après quelques tours dans l'espoir de recroiser d'autres blogueurs j'ai fini par partir, un peu déçue.


Agnès Ledig et Agnès Martin-Lugand.



J'ai adoré venir et découvrir tant de livres et d'auteurs. Il est vrai que j'ai dû mal m'y prendre pour rencontrer d'autres blogueurs, je suis timide et c'est difficile d'accoster quelqu'un que l'on suit sur facebook, youtube et autres réseaux. De plus j'ai trouvé que le salon était mal fait, et payer pour une si mauvaise organisation des stands, ça m'a grisée. J'espère que Lire à Limoges le premier week end d'avril sera mieux, mais également j'espère pouvoir aller au Salon de Montreuil 2016 et vraiment vivre l’expérience à fond. 



Je vous ai fait quelques vidéo, je ne sais pas encore ce que ça va donner, vous verrez ça dans le week end ! :)



Je vous souhaite de belles lectures, en espérant que si vous y êtes allé vous avez plus profité !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

A la place du cœur de Arnaud Cathrine

Ce roman est particulier, autant vous le dire tout de suite. Avant de commencer j'aimerais seulement dire merci à l'auteur. Merci d'avoir écrit ce roman. Parce qu'il faut écrire ce que l'on traverse, même si c'est au travers d'un roman et de personnages fictifs.  






Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de…

La Couronne de Kiera Cass

Me voilà de retour sur le blog ! Je reviens avec une petite chronique sur le dernier tome du saga presque culte chez l'une de mes maisons d'éditions favorites, la Collection R !



Il ne doit en rester qu'un.
Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter... 

O