Accéder au contenu principal

Expérience Noa Torson, tome 1 : Ne t'arrête pas de Michelle Gagnon

Je vous laisse découvrir ma chronique pour un roman fort en émotions et addictif !

Noa se réveille sur une table d'opération, une cicatrice en travers de la poitrine. Elle ne sait pas où elle est, ni ce qui lui est arrivé. Alors elle prend la fuite, des tueurs lancés à ses trousses.La jeune fille, hackeuse de génie et solitaire, pense semer facilement ses poursuivants. Elle se trompe: pour la première fois de sa vie, si elle veut survivre, Noa a besoin d'aide. Car elle est la clé d'un terrible secret. Et ceux qui la traquent n'ont aucune intention de la laisser s'échapper.


On m'avait beaucoup parlé de ce roman mais en réalité je ne savais pas à quoi m'attendre. Je m'y suis plongé, mais malheureusement je n'avais pas assez de temps pour entrer entièrement dans ma lecture. J'ai donc eu un peu de mal à avancer. Ce n'est que dans le train pour le salon du Livre de Paris que j'ai enfin pu le finir ! Je pense que les autres voyageurs on du me prendre pour une dingue. Plus j’avançais vers la fin du livre plus je me demandais comment ils allaient s'en sortir. Et plus j'écarquillait les yeux !

Noa, que l'on découvre dès le début, ne sait rien de ce qui vient de se passer. Elle a une plaie immense sur la poitrine et semble avoir été enlevé et opéré sans savoir de quoi. Lorsqu'elle se réveille et qu'elle fuit, elle retrouve très vite de bon réflexe, ce qui serait loin d'être mon cas à sa place ! Puis, elle se retrouve seule, sans argent ni carte d'identité, et arrive à se débrouiller. En même temps, on apprend vite que c'est une jeune fille des rues qui à toujours su se débrouiller ! On rencontre ensuite Peter, fils d'une famille riche, avec des parents qui ne semblent pas franchement présent, une petite amie à l'université et c'est un petit génie de l'informatique. Celui ci s'introduit dans le système informatique d'une entreprise et à peine cinq minutes après, des hommes arrivent chez lui, armée jusqu’aux dents. Et à partir de là s'enchaîne une séries d’événements tous plus fous les uns que les autres. C'est presque irréel, et pourtant, en y pensant ça pourrait presque exister avec  ce monde de fou dans lequel on vit ! 
On suit également la petite amie de Peter, pendant un moment j'ai trouvé les passages avec elle ennuyant et inutile. Je me suis demandé ce qu'elle apportait à l'histoire, même si on le comprend plus tard. Elle m'a agacé et énervé. Tout comme Peter au début, même si très vite j'ai eu de l'affection pour lui, surtout lorsque l'on rencontre ses parents. 


J'ai beaucoup aimé le coté addictif du roman, il y a la folle envie de savoir mais également de ne pas lâcher les personnages. Ce que je regrette un peu plus c'est les temps morts qui sont parfois trop long. De plus j'ai été frustré par la fin ! J'en veux plus !!!! Bref, vivement que je découvre le prochain pour savoir ce qui arrive à Noa et Peter.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Fiancés de l'hivers de Christelle Dabos

Ouiiiii , merci mes adorables amis historiens que j'aime plus que tout pour mon cadeau de 21 ans !  ♥ Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. C 'est un roman purement fantastique et c'est une pure merveille de poésie, d'enchantement et de magie. L'auteure nous embarque dans un monde où l'on épouse un de ses cousins, un monde où l'on vit sur des îlots de terre flottant dans les airs, un monde où l'on se déplace en dirigeable et où les femmes portent de grandes robes. Un endr

U4 - Jules de Carole Trébor

L orsque j'ai acheté ce livre, je ne savais pas si il allait me plaire, c'était un "coup de pocker". Je ne savais pas trop sur quoi me baser et dans quel monde ça allait me mener, je n'avais pas envie de déprimer tout le long.  Si j'ai choisi de lire Jules, c'est que lorsque que j'ai lu la quatrième de couverture, le fait qu'il soit avec une enfant, m'a intrigué. J'avais entendu parler que, dans ce roman, seuls les adolescents de 15 à 18 ans avaient survécu à ce fameux virus U4. Le fait que Jules était avec une petite fille, signifiait donc que, soit elle était spéciale, soit elle était le centre de cette histoire. Quatrième de couverture :  Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé à se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'

Tout (n')est (pas du tout) sous contrôle - Sophie Henrionnet

Deuxième livre découvert a Lire à Limoges . Il faut bien le dire, l'auteure est fabuleuse. C'était la Kate Middelton du salon ( cette expression ne vient pas de moi ! ). En plus d'être jolie, c'était un véritable plaisir de travailler avec elle, j'ai découvert une personne attachante et pleine de joie de vivre !  Son livre est une pépite, pour vous dire, lors du salon, Sophie Henrionnet n'en avait plus dès le samedi soir ! Je comprends pourquoi maintenant ! Pourtant, petit bémol à la maison d'édition, la première couverture était beaucoup plus jolie et attractive.  La première couverture. J'ai pris mon temps pour le lire, étant dans la montagne de dossiers à rendre et dans un tournant professionnel (si l'on peut dire), j'avais pas mal de choses à penser. Cette petite pépite m'a permis de m'évader un peu de temps en temps. Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fill