Accéder au contenu principal

L'infini + un de Amy Harmon

Je vous laisse découvrir, avant toutes choses, la quatrième de couverture. 


Bonnie Rae Shelby, superstar mondiale, a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l’envie d'en finir avec la vie.Finn Clyde, lui, n'est rien et ne possède rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. La seule chose qu'il demande : qu'on lui donne enfin sa chance.Une main tendue et quelques coïncidences plus loin, et les voilà engagés dans un périple qui pourrait les transformer aussi bien que les anéantir.Une romance addictive où il est question d'étoiles filantes, de cages plus ou moins dorées et de destinées forgées envers et contre tout.

Je ne sais pas quoi penser réellement de ce roman. Un Bonnie and Clyde à la moderne. Une histoire d'amour impossible et incompréhensible. Je pense que c'est surtout ça qu'a voulu mettre en avant l'auteure et je vous avoue, que si c'est ça je suis un peu déçue. 
L'histoire en elle même n'est pas mauvaise, les personnages sont bons, leurs caractères forts et diamétralement opposés. Malgré tout je trouve que ça va (encore) trop vite. Peut être que je perds mon goût pour les romans d'amour, où les choses semblent fluides entre les personnages. Peut être que je suis de la vieille école, où l'amour ne se trouve pas si vite, en moins d'une semaine. Je veux bien croire au coups de foudre et au destin, mais là, j'avoue avoir trouvé tout ça un peu rapide. Je ne sais pas. En tout cas j'aime les personnages mais j'ai un peu plus de mal avec leur couple. De plus les héros semblent avoir la fâcheuse tendance de toujours trouver les bonnes choses au bon moment, de croiser les bonnes personnes au bon moment... Tout semble trop simple alors que tout est en réalité "compliqué" dans ce couple hors pair. 
Malgré tout, l'histoire est plaisante, cette jeune chanteuse Bonnie Rae au destin difficile montre un peu l'aspect difficile que peut avoir la célébrité, la difficulté de rester soit même dans un monde cruel. Quand au jeune Finn Clyde il nous montre que ce que l'on voit à l'extérieur ne reflète pas toujours ce qui est à l'intérieur. 
J'ai aimé les passages racontant leurs vies. On y apprend des détails qui font changer les stéréotypes que l'on pourrait coller sur les personnages. Notamment par rapport à Flinn Clyde qui est un garçon adorable (bien trop d’ailleurs), ancien détenu, bon (très très bon) en math. 
De nombreuses choses m'ont semblé incompréhensibles (trop fictives si l'on peut dire), mais pourtant L'infini + un reste un roman agréable, relativement facile à lire et simple. Si vous avez besoin d'une belle histoire d'amour moderne, n'hésitez pas, il y a là le roman idéal. Lancez vous dans cette lecture et n'hésitez pas à me donner votre avis ! 
J'espère avoir la chance de lire Nos faces cachées pour avoir un autre avis sur Amy Harmon.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Spectacle Popa.

L'avantage du service civique dans un service de culture, c'est les petites pépites que l'on découvre. J'ai donc pu assister au merveilleux spectacle Popa de la compagnie Le pied en dedans. Deux artistes mettent en place un monde féerique autour de livres. Un spectacle pour les petits qui sait émerveiller les plus grands.

 C'est une feuille de papier qui s’installe devant vous. C’est petit à petit une histoire visuelle sur les éléments de la nature qui se réveillent. Un voyage intemporel qui nous emmène sur l’eau, dans un nuage, au travers d’une foret, accompagné d’une musique douce et d’un mouvement chorégraphique d’ombre. Création éphémère de papier, le spectacle PoPa donne lieu à une lecture silencieuse, remplie de sagesse et d’imaginaire. 
Des bébés aux petits de 6 ans, ils étaient tous aux anges face aux ombres du livre Pleine Lune de Antoine Guilloppé. Les deux actrices utilisent un rétro-projecteur pour nous faire voyager dans cette forêt où les anim…

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…