Accéder au contenu principal

La Couronne de Kiera Cass

Me voilà de retour sur le blog ! Je reviens avec une petite chronique sur le dernier tome du saga presque culte chez l'une de mes maisons d'éditions favorites, la Collection R !




Il ne doit en rester qu'un.
Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter... 

On retrouve tous les personnages des précédents tomes, notamment Eadlyn, la fille d'America. J'avais eu un peu de mal dans le précédant tome avec elle. Elle semblait tellement sûre d'elle, presque hautaine. Dès le début de ce tome ci,  on remarque que les épreuves qu'elle a du traverser. On retrouve une femme et non plus une adolescente trop "riche" et imbue d'elle même. C'est une jeune femme pleine de ressources et prête à tout mettre en oeuvre pour le changement d'opinion du peuple. On assiste à sa "transformation" en adulte. 
La Sélection continue et nous ne savons toujours pas qui elle peu choisir, même si personnellement j'avais mes petites préférences. La fin, quant à elle, est totalement et fabuleusement épatante. Mes meilleures amies étaient déçues, mais moi, je vous avoue que je n'en revenais surtout pas. C'était presque dingue de voir à quel point je ne m'y attendais pas. Mais je suis heureuse, puisque j'ai pu retrouver la délicatesse et la tendresse présente dans les premiers tomes avec Maxon et America.
L'auteure nous emporte une dernière fois dans le monde d'America et de sa fille. C'est une belle aventure et ce dernier tome est tout aussi bien écris que les précedant, même si je vous avoue que j'aurais aimé en savoir un tout petit peu plus sur ce que devient le couple final après quelques année dans un épilogue par exemple !

C'est un beau roman et une merveilleuse fin de série. Merci Collection R.

Commentaires

  1. Malgré que j'ai trouvé ce tome en-dessous des autres, ce qui est normal après 5 tomes, la saga s'essouffle forcément, j'ai quand même apprécié ma lecture, retrouver l'univers et la plume de Kiera Cass très addictive. Bref, un beau tome de fin pour clôturer une saga avec certes des défauts évidents mais prenante du début à la fin !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Les Fiancés de l'hivers de Christelle Dabos

Ouiiiii , merci mes adorables amis historiens que j'aime plus que tout pour mon cadeau de 21 ans !  ♥ Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. C 'est un roman purement fantastique et c'est une pure merveille de poésie, d'enchantement et de magie. L'auteure nous embarque dans un monde où l'on épouse un de ses cousins, un monde où l'on vit sur des îlots de terre flottant dans les airs, un monde où l'on se déplace en dirigeable et où les femmes portent de grandes robes. Un endr

U4 - Jules de Carole Trébor

L orsque j'ai acheté ce livre, je ne savais pas si il allait me plaire, c'était un "coup de pocker". Je ne savais pas trop sur quoi me baser et dans quel monde ça allait me mener, je n'avais pas envie de déprimer tout le long.  Si j'ai choisi de lire Jules, c'est que lorsque que j'ai lu la quatrième de couverture, le fait qu'il soit avec une enfant, m'a intrigué. J'avais entendu parler que, dans ce roman, seuls les adolescents de 15 à 18 ans avaient survécu à ce fameux virus U4. Le fait que Jules était avec une petite fille, signifiait donc que, soit elle était spéciale, soit elle était le centre de cette histoire. Quatrième de couverture :  Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé à se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'

Tout (n')est (pas du tout) sous contrôle - Sophie Henrionnet

Deuxième livre découvert a Lire à Limoges . Il faut bien le dire, l'auteure est fabuleuse. C'était la Kate Middelton du salon ( cette expression ne vient pas de moi ! ). En plus d'être jolie, c'était un véritable plaisir de travailler avec elle, j'ai découvert une personne attachante et pleine de joie de vivre !  Son livre est une pépite, pour vous dire, lors du salon, Sophie Henrionnet n'en avait plus dès le samedi soir ! Je comprends pourquoi maintenant ! Pourtant, petit bémol à la maison d'édition, la première couverture était beaucoup plus jolie et attractive.  La première couverture. J'ai pris mon temps pour le lire, étant dans la montagne de dossiers à rendre et dans un tournant professionnel (si l'on peut dire), j'avais pas mal de choses à penser. Cette petite pépite m'a permis de m'évader un peu de temps en temps. Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fill