Accéder au contenu principal

Nil de Lynne Maston

Mon roman des vacances à la mer (ou plutôt le deuxième). De la maison d'édition Pocket Jeunesse, je ne sais pas trop comment vous décrire mon impression face à ce roman qui laisse un avis mitigé.





Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…








J'ai commencé Nil au pied du Gouffre de l’œil Doux sur la commune de Fleury à Saint Pierre la mer, je pense que c'est réellement un endroit idéal pour commencer ce roman. Je l'ai continué ensuite sur la plage pour le lire assez rapidement. 

Le roman commence donc avec Charley, une jeune fille qui viens faire un échange suite à un achat qu'elle regrette, quelque chose de banal, mais pourtant, il a fallu que je relise deux fois la première page pour comprendre exactement de quoi il en était. Charley passe donc du parking où elle était pour faire son échange à une île où elle se retrouve totalement nue. On ne comprend pas forcément où elle est au départ. Puis très vite on arrive sur la narration de Thad et là les choses s'éclaircissent. Les deux protagonistes finissent par se rencontrer, et comment vous expliquer que lors de leur rencontre ça m'a terriblement agacé. J'ai directement sentie l'histoire mielleuse et "planplan", le roman m'a tout de suite un peu moins plu. 
Il y a un bien évidement un problème, les ados qui arrivent sur l'île ne disposent que de 365 jours pour trouver une porte, un "chatoiement", qui leur permettent de rentrer dans leur "monde". Si ils sont toujours là au bout de un an, ils finissent par mourir. 

Le roman est très prévisible, j'ai d'abord cru tomber sur une sorte de remake de Labyrinthe de James Dashner. Finalement nous nous éloignons progressivement du fil qui me semblait si identique. J'ai tout de même été déçue de ne pas en apprendre plus sur cette île si mystérieuse. J'ai tellement de questions sans réponses ! J'espère pouvoir un jour lire le second tome, parce que oui, il y en a un second !! Il n'est pas encore en français, mais j'espère qu'il apportera les réponses à mes questions... Pourquoi que des ados ? Pourquoi cette manière là d'avoir des portes ? Pourquoi ce monde parallèle ?  

Commentaires

  1. C'est pas trop mal, mais pour moi ce n'est pas un coup de cœur...

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé et je trouve intéressant que l'auteure ait décidé de changer de personnages à chaque tome et nous en apprennent un peu plus au fil des tomes (le deuxième sortira fin octobre en France). Ses choix sont à la fois prévisibles pour du Young Adult, mais aussi étonnants.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…

A la place du cœur de Arnaud Cathrine

Ce roman est particulier, autant vous le dire tout de suite. Avant de commencer j'aimerais seulement dire merci à l'auteur. Merci d'avoir écrit ce roman. Parce qu'il faut écrire ce que l'on traverse, même si c'est au travers d'un roman et de personnages fictifs.  






Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de…