Accéder au contenu principal

La Loi du coeur de Amy Harmon

Il faut que je vous parle de cette perle. Avant tout je tiens à remercier la Collection R pour cet envoi. Je pense avoir découvert la perle de la perle pour ce qui concerne cette collection (je sais, je dis ça alors que j'ai encore le roman A la Place du cœur à lire). Mais je vous promet que même avant que j'entre dans les détails, ce livre m'a totalement bouleversé. Peut être même autant qu'à la lecture de Nos faces cachées, de Amy Harmon également.






Je vous raconte. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l'ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d'une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes.Tout cela s'est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie.Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D'être avec lui allait changer ma vie plus que j'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû rester à l'écart. J'aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m'avait prévenue. Moïse lui-même m'avait prévenue. Mais je suis restée près de lui...

La Loi du cœur est un livre qui vous rend meilleur, il m'a appris que la vie n'est jamais comme on l'imagine, que ce n'est pas notre passé ou notre présent qui va déterminer notre futur. Ce livre m'a fait mal. J'ai eu le cœur en miette à maintes reprises, j'ai eu les mains moites et le cœur tambourinant dans ma poitrine. Amy Harmon manie magnifiquement bien sa plume, nous laissant flotter au grès des pages, nous embarquant avec elle dans un monde de peintures étranges, de jeunes femmes blondes et de fantômes. 

Ce roman n'est pas une histoire d'amour. C'est l'histoire d'une vie, celle de Moïse mais pas seulement, celle de Georgie aussi. J'ai été totalement charmée par les deux personnages, chacun avec un fort caractère. Georgie, cette jeune femme qui tombe amoureuse de cet homme, seul, distant et terriblement attirant. Moïse, cet homme  qui cache au monde entier ses sentiments, qui peint à n'en plus finir des visages de personnes disparues. Deux êtres tellement différents et pourtant complémentaires, ils n'ont rien en commun et pourtant un lien indéfinissable les unis. 
Je ne peux pas vous raconter leur histoire, ce serait briser la magie du livre et l'enchantement mélancolique qu'il apporte. 

J'en ai encore le cœur lourd. CE livre m'a fait rire, sourire, pleurer, choquer, palpiter... Je n'ai surement pas assez de mots pour vous décrire ce que j'ai ressenti et je pense que la meilleure façon de le découvrir est de vous ruer en librairie l'acheter. C'est un livre qui change votre vie, un livre qui vous rend meilleur, qui vous apprend que personne ne peut être parfait et que le pardon est la meilleure chose à faire. Un livre qui vous susurre que la vie est trop courte pour ne pas aimer, pour ne pas en goûter chaque seconde avec sourire.   

Commentaires

  1. Ce roman me tente beaucoup ! J'avais beaucoup aimé nos faces cachés même si ce n'était pas un coup de cœur

    RépondreSupprimer
  2. Une très belle surprise avec ce livre qui aborde des thèmes certes parfois fantastiques, mais aussi très touchants, émouvants et sensibles.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…

A la place du cœur de Arnaud Cathrine

Ce roman est particulier, autant vous le dire tout de suite. Avant de commencer j'aimerais seulement dire merci à l'auteur. Merci d'avoir écrit ce roman. Parce qu'il faut écrire ce que l'on traverse, même si c'est au travers d'un roman et de personnages fictifs.  






Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de…