Accéder au contenu principal

"Wake up America"


Une histoire passionnante avec Wake up America, 1940-1960 de John Lewis, Andrew Aydin et Nate Powell. Cette Bande Dessinée est un manière originale de mettre en scène l'Histoire pour pouvoir la faire comprendre à un public composé de jeunes (mais tout aussi bien pour les moins jeunes !). Je pense que dés 10 ~ 12 ans cette bande dessinée est accessible selon la maturité, elle se lit avec facilité. 



Une BD en noir et blanc qui nous présente une Amérique des années 50 où il est difficile d'être un homme noir dans les Etats du Sud. En 1955, un jeune garçon de 14 ans est tué dans le Mississippi pour avoir dit à une caissière blanche "Salut, chérie". Plus tard c'est Rosa Parks qui refuse de s’asseoir au fond d'un bus et qui se fait arrêter par la police, le 1er Décembre 1955. 
Par l'histoire de John Lewis, sénateur noir élu à la chambre des représentants depuis 1986, on reprend le combat contre la discrimination raciale. L'album nous fait suivre le parcours de John Lewis aux cotés de grandes personnalités tel que Martin Luther King. Le récit nous montre le combat pour l'égalité au travers de la non-violence. Il nous montre également l'évolution de la question noire aux Etats-Unis.
Personnellement j'ai beaucoup de mal à lire les BD, mais celle-ci vaut vraiment le coup. Elle montre une telle force dans les actions pacifistes des noirs Américains, une telle volonté d'égalité qui (je pense) reste totalement d'actualité. L'égalité entre les noirs et les blancs est encore trop peu respectée. Ce livre parle d'un sujet important qui touche la nouvelle génération. Je le recommande grandement !

"Utilisez vous le prestige de votre mandat pour demander aux citoyens de cesser la discrimination raciale ? " - page 118

Rue de Sèvre, 2014. 121 pages.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Spectacle Popa.

L'avantage du service civique dans un service de culture, c'est les petites pépites que l'on découvre. J'ai donc pu assister au merveilleux spectacle Popa de la compagnie Le pied en dedans. Deux artistes mettent en place un monde féerique autour de livres. Un spectacle pour les petits qui sait émerveiller les plus grands.

 C'est une feuille de papier qui s’installe devant vous. C’est petit à petit une histoire visuelle sur les éléments de la nature qui se réveillent. Un voyage intemporel qui nous emmène sur l’eau, dans un nuage, au travers d’une foret, accompagné d’une musique douce et d’un mouvement chorégraphique d’ombre. Création éphémère de papier, le spectacle PoPa donne lieu à une lecture silencieuse, remplie de sagesse et d’imaginaire. 
Des bébés aux petits de 6 ans, ils étaient tous aux anges face aux ombres du livre Pleine Lune de Antoine Guilloppé. Les deux actrices utilisent un rétro-projecteur pour nous faire voyager dans cette forêt où les anim…

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…