Accéder au contenu principal

"Marie d'en haut", merveilleux.


Une fabuleuse découverte.
Marie d'en haut de Agnès Ledig est un livre tout en douceur. Optimiste, rêveur et pleins d'espoirs. Agnès Ledig est l'auteur (pour ceux qui connaissent) du livre merveilleux Juste avant le bonheur ; elle parle d'amour, d'amitiés, d'enfants, d'abandons, de parents absent, un roman actuel.
Marie à 30 ans et vie avec sa fille Suzie dans la ferme de ses grands-parents, où elle a été élevée. Olivier, un lieutenant de gendarmerie, vient d'être promu a un nouveau poste pour pouvoir subvenir aux besoins de la femme qui l'a élevé, lorsque enfant, il était seul et perdu. Leur rencontre va être explosive. Venu pour une enquête, Olivier fini ligoté (au sens propre) par Marie, elle veut lui faire comprendre qu'il n'est pas le bienvenu dans sa vie. Malgré tout Olivier entre dans sa vie et essaye de se faire une place, ce qui n'est pas facile. Marie se protège du monde grâce au trio qu'elle forme avec sa fille, et son meilleur ami Antoine. Olivier se retrouve face à Antoine, l'enjeu entre eux est le cœur de Marie. 
Ce roman m'a fais rire dés la seconde page, il a également su me faire pleurer (pas trop quand même), et il m'a énormément marqué. Je ne sais pas si l'on peux dire ça d'un livre, mais en le lisant, j'avais cette impression d'être dans un "cocon". Cette histoire est remplie d'espoir et de passion. Lorsque j'ai eu fermé le livre je me sentais proche des personnages, ils semblent pouvoir être "Monsieur Tout-le-monde". 
Le petit plus qui donne le charme du livre est, selon mon humble avis, les petits rappels poétiques. C'est vraiment un livre brillant d'émotions sincères.

"Un bouquet de milles roses, un vase improvisé, Je me sens bien morose, de la voir courtisée. [...] "
Chapitre 14, page 75.

Pocket, 2012. 317 pages. 6,80 euros.


(Désolé pour tant de retard, je n'avais pas de Wifi ! Vive SFR.)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Poésies.

Par un temps morose et avec une pile en retard monstrueuse de chroniques, j'ai décidé de vous partager un peu de tendresse et de beauté littéraire dans la poésie de grands auteurs.


L’ÉTERNITÉ.
"Elle est retrouvée. Quoi ? - l’Éternité. C'est la mer allée Avec le soleil.
Âmes sentinelle Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu.
Des humains suffrages, Des communs élans, Là tu te dégages, Et voles selon.
Puisque de vous seules, Braises de satin, Le Devoir s'exhale Sans qu'on dise : enfin.
Là pas d'espérance, Nul orietur. Science avec patience, Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. Quoi ? - l'éternité. C'est la mer allée Avec le soleil. "




Arthur Rimbaud.

Spectacle Popa.

L'avantage du service civique dans un service de culture, c'est les petites pépites que l'on découvre. J'ai donc pu assister au merveilleux spectacle Popa de la compagnie Le pied en dedans. Deux artistes mettent en place un monde féerique autour de livres. Un spectacle pour les petits qui sait émerveiller les plus grands.

 C'est une feuille de papier qui s’installe devant vous. C’est petit à petit une histoire visuelle sur les éléments de la nature qui se réveillent. Un voyage intemporel qui nous emmène sur l’eau, dans un nuage, au travers d’une foret, accompagné d’une musique douce et d’un mouvement chorégraphique d’ombre. Création éphémère de papier, le spectacle PoPa donne lieu à une lecture silencieuse, remplie de sagesse et d’imaginaire. 
Des bébés aux petits de 6 ans, ils étaient tous aux anges face aux ombres du livre Pleine Lune de Antoine Guilloppé. Les deux actrices utilisent un rétro-projecteur pour nous faire voyager dans cette forêt où les anim…

Reprendre la main petit à petit.

Hello les bouchons.

Comme vous avez pu le constater, avec une grande déception, je ne me suis pas entièrement remise au blog (BOUUUUU). Oui je sais, je mérite une sentence.  Mais je vous dois de petites explications.  Cette année à été un grand moment dans ma vie d'adulte et d'étudiante. Non seulement parce que j'ai eu ma licence d'Histoire (non pas sans peine, je vous explique plus loin), mais aussi parce que j'ai eu deux jobs et un milliard de choses à faire. Alors comment vous expliquer à quel point c'est compliqué de tout gérer.
Commençons par le commencement. Cette année le CROUS a décidé que mes parents étaient trop riche pour que je puisse avoir accès aux bourses. Génial me direz vous, nous on s'en fiche. Ok, je développe. J'ai donc dû me trouver un job. Et j'ai postulé un peu partout ! J'ai finalement passé un entretien téléphonique pour Lidl, qui c'est poursuivit par un second entretien téléphonique pour finalement devoir passer des…