Accéder au contenu principal

Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand

Ce roman ne devait pas se trouver dans ma PAL de novembre décembre. Mais ma maman se l’est acheté et après avoir lu quelques critiques diverses, elle m’a donc poussé à le lire. C’est pour ça que j’ai eu envie de mettre son avis à la fin du mien. :) C'est un roman qui est relativement court avec seulement 200 pages. Je l’ai lu relativement vite.  


“Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux.”
Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.
L’histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions. Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique, tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n’a d’autre choix que de faire avec.



L’histoire de cette jeune femme est terrible, la perte de son mari et de sa fille dès les premières pages ne font pas attendre l’action. L’auteur nous plante un contexte froid et triste que l’on retrouve à la découverte de Diane, le personnage principal, un an après. Elle est seule dans l’appartement qu’elle vivait avec son mari disparu, Colin. Son meilleur ami, Félix, fait tout pour la sortir de sa déprime. Elle prend la décision de partir pour l’Irlande. J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle tente de se reconstruire tout en pensant à son mari défunt. Elle tente alors de se reconstruire. Elle a un lien très fort avec son passé, tellement que au début, même l’Irlande ne lui fait pas passer sa mélancolie.
Dès les premières pages j’ai le coeur qui était tout serré, les larmes au bord des yeux. Perdre quelqu’un est déjà terrible, mais perdre sa seule famille c’est pire. C’est un livre qui, malgré un thème triste, sait nous faire sourire. La rencontre de Diane avec son voisin de cottage en Irlande et son chien atypique nous laisse un sourire tendre sur le visage.
Malgré un bilan positif, ce roman m’a dérangé sur un point. Je ne peux pas vous en dire bien plus, je risquerais de trop en dévoiler. Mais cette histoire finit par nous surprendre même lorsqu’on pense s’attendre à la suite.
Je pars donc à la recherche de la suite pour la lire en janvier, mais je laisserai l’honneur à ma maman de le lire en premier.


Ma maman :

J’ai beaucoup aimé ce livre, il est plein de tendresse. On s’attache à cette jeune femme qui a perdu son mari et sa fille et la voir toucher le fond est terrible. Elle m’a donné envie de l’aider et lorsqu’elle part en Irlande, on se dit qu’elle va enfin refaire surface. Lorsqu’elle rencontre Edouard, on s’attend à ce qu’il est un réel secret face à sa discrétion, je m’attendais à ce qu’il cache un secret beaucoup plus lourd qu’une simple amourette. J’ai aimé la douceur et la tendresse qu’il dégage tels les romans d’Agnès Ledig. Je m’y suis sentie bien. Il me donne envie de lire la suite.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Fiancés de l'hivers de Christelle Dabos

Ouiiiii , merci mes adorables amis historiens que j'aime plus que tout pour mon cadeau de 21 ans !  ♥ Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. C 'est un roman purement fantastique et c'est une pure merveille de poésie, d'enchantement et de magie. L'auteure nous embarque dans un monde où l'on épouse un de ses cousins, un monde où l'on vit sur des îlots de terre flottant dans les airs, un monde où l'on se déplace en dirigeable et où les femmes portent de grandes robes. Un endr

U4 - Jules de Carole Trébor

L orsque j'ai acheté ce livre, je ne savais pas si il allait me plaire, c'était un "coup de pocker". Je ne savais pas trop sur quoi me baser et dans quel monde ça allait me mener, je n'avais pas envie de déprimer tout le long.  Si j'ai choisi de lire Jules, c'est que lorsque que j'ai lu la quatrième de couverture, le fait qu'il soit avec une enfant, m'a intrigué. J'avais entendu parler que, dans ce roman, seuls les adolescents de 15 à 18 ans avaient survécu à ce fameux virus U4. Le fait que Jules était avec une petite fille, signifiait donc que, soit elle était spéciale, soit elle était le centre de cette histoire. Quatrième de couverture :  Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé à se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'

Nous les menteurs - E. Lockart

Ouiiiiii ! Je reviens enfin après une période de pause. Je vais revenir pour de bon ! :) Une famille belle et distinguée. Une île privée. Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents - les Menteurs - dont l'amitié sera destructrice. Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité. C omment vous faire ressentir l'émotion que contient ce roman. Je ne sais pas, mais j'espère réussir à vous transmettre. Ce roman est bien évidement mon troisième coup de cœur. Ce roman m'a totalement bouleversée. Je l'ai lu d'une traite, sans pouvoir m'arrêter. C'est un roman fait comme de la dentelle, délicat, beau, tout en étant dur comme de la pierre.  Cadence est une jeune fille qui a eu un accident, ça nous le savons. Ce que nous ignorons c'est ce qu'il c'est réellement passé. Et ça, nous allons le comprendre et le vivre en même temps qu'ell