Accéder au contenu principal

Hope.


En ce samedi 14 novembre la France souffre. L’humanité souffre.

Je ne sais pas ce qui me rend le plus triste et en colère. Est-ce la peur, l’incompréhension face à cette armée de kamikazes qui n’ont pas peur de mourir, la folie autour de notre monde ? Alors oui, j’ai peur. Peur du monde qui à mal. Peur de cette souffrance. Peur de cette incompréhension. Il y a beaucoup trop de choses que je ne comprend pas, que nous ne comprenons pas. Pourtant je veux me battre, je veux sourire à la vie.

Nous vivons dans un monde où la paix est instable, elle l’a toujours été, depuis la nuit des temps. La religion est le plus souvent utilisé pour légitimer ces guerres. Les croisades en sont une preuve que nous connaissons tous en Europe. Pourtant elles prônent toutes la paix, une paix qui n’arrive pas. L’histoire ne nous a-t-elle pas appris ? Malheureusement non, l’humanité reste parfois sourde à ses erreurs passées.  

Nous sommes dans un monde en guerre, nous sommes en guerre. Nous nous battons pour vivre, nous nous battrons pour ceux qui ont péris. Nous sommes face à un ennemi invisible et lâche, mais nous sommes tous là, nous vaincrons.

Aujourd’hui je me soulève, la France se soulève. Nous sommes tous égaux, nous sommes tous des êtres humains fait de chair et de sang, nous sommes tous mortel, nous respirons tous le même air, nous foulons tous le même sol, nous vivons tous sur la même terre. L’humanité ne fait qu’un.

Arrêtons de penser en individu seul, mais pensons nous en unions. Ensemble nous vaincrons l’horreur, nous lutterons contre la terreur. Aujourd’hui la France doit s’unir, non pas seulement les français, mais tous ceux qui vivent sur notre sol et qui ont peur. Il n’y a pas de religions, de couleurs, de genres. Défendons nos valeurs, défendons notre liberté. Nous devons nous unir, non pas seulement pour le mois à venir, mais jusqu’à ce que toutes peurs soient écartés. Nous devons nous battre contre les amalgames, nous devons comprendre et faire comprendre. Soulevons nous, non pas seulement pour la France, mais également pour la liberté de tout les pays. L’unité est notre force.

Alors oui, nous allons nous battre. Nous aimons la vie. Nous aimons notre monde. Nous croyons en l’humanité. Et l’humanité vaincra. Nous sommes une force, nous sommes unis, nous sommes l’humanité.

Pour les familles des victimes. Pour Paris. Pour la France. Pour le Liban. Pour tout les réprimés. Pour le monde. Pour l’humanité.
Paix et espoir. 


#prayforworld

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Fiancés de l'hivers de Christelle Dabos

Ouiiiii , merci mes adorables amis historiens que j'aime plus que tout pour mon cadeau de 21 ans !  ♥ Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. C 'est un roman purement fantastique et c'est une pure merveille de poésie, d'enchantement et de magie. L'auteure nous embarque dans un monde où l'on épouse un de ses cousins, un monde où l'on vit sur des îlots de terre flottant dans les airs, un monde où l'on se déplace en dirigeable et où les femmes portent de grandes robes. Un endr

U4 - Jules de Carole Trébor

L orsque j'ai acheté ce livre, je ne savais pas si il allait me plaire, c'était un "coup de pocker". Je ne savais pas trop sur quoi me baser et dans quel monde ça allait me mener, je n'avais pas envie de déprimer tout le long.  Si j'ai choisi de lire Jules, c'est que lorsque que j'ai lu la quatrième de couverture, le fait qu'il soit avec une enfant, m'a intrigué. J'avais entendu parler que, dans ce roman, seuls les adolescents de 15 à 18 ans avaient survécu à ce fameux virus U4. Le fait que Jules était avec une petite fille, signifiait donc que, soit elle était spéciale, soit elle était le centre de cette histoire. Quatrième de couverture :  Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé à se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'

Nous les menteurs - E. Lockart

Ouiiiiii ! Je reviens enfin après une période de pause. Je vais revenir pour de bon ! :) Une famille belle et distinguée. Une île privée. Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents - les Menteurs - dont l'amitié sera destructrice. Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité. C omment vous faire ressentir l'émotion que contient ce roman. Je ne sais pas, mais j'espère réussir à vous transmettre. Ce roman est bien évidement mon troisième coup de cœur. Ce roman m'a totalement bouleversée. Je l'ai lu d'une traite, sans pouvoir m'arrêter. C'est un roman fait comme de la dentelle, délicat, beau, tout en étant dur comme de la pierre.  Cadence est une jeune fille qui a eu un accident, ça nous le savons. Ce que nous ignorons c'est ce qu'il c'est réellement passé. Et ça, nous allons le comprendre et le vivre en même temps qu'ell